Aujourd'hui des deux mains

08 novembre 2021   |   par Nicolas Goudenove

"Demain nous appartient,
Puisqu'il est fait de nos deux mains.

A part ? Tiens ?

L'effet de ces deux mots séparés
En fournit déjà quelques modalités
Et je les préfère déjà aux maux d'actualités
Préprogrammées afin de mieux nous conditionner, nous formater,
Comme si du présent nous avions à nous déconnecter.

Deux mains donc, et dès aujourd'hui si possible.

Parce que ce sont bien elles qui nous permettent d'appréhender le monde,
A commencer par toi, au-delà de mon petit moi.

Les fées de demain ressembleront-elles à celles de nos hier, et aux anciens récits de naguère ?
Et les miracles de nos magiciens sur notre destin ?
Ceux que nous contaient nos grands-pères et nos grands-mères au milieu des histoires d'après guerre ?

Et ce monde d'hier, que pansait il pour le monde d'aujourd'hui ?
Quels conseils et mises en garde nous formulait-il que nous n'entendions pas ?
Pour ce monde d'aujourd'hui où à tant de folies nous ne nous attendions pas.

Dans le monde de demain, celui où nous pourrions être à notre tour les papys et les mamies,
Ce sera nous que l'on déclarera peut-être en folie.

A chacune et chacun son tour,
Ainsi le déclare le cycle de toute vie.

Comme des mémoires qu'il faudrait pouvoir taire,
Où il vaut mieux être déclaré alzheimer
Plutôt qu'héritier de remontées cellulaires.

Mais que cela soit l'un ou l'autre,
On se retrouvera enfermé comme à double tour,
Sans crédit alentour et des cachets pour passer...
Et à tout prix éviter les souvenirs dérangeants du passé.

Serait-ce de ce demain dont tu rêves pour ton aujourd'hui ?

Des deux mains, à d'autres poids niés il n'y a qu'un palier...
A toi de décider dans quel sens l'emprunter,
Ou si tu préfères t'y poser,
Le temps d'un arrêt sur image.

De nos vies en cages... d'escaliers
Encore trop souvent encloisonnés
Et sans lumières naturelles entre deux étages.

Moi je fais le choix de ce qui reliera nos poignets
A demain et de nos pas liés
Afin de toujours tenter de nous élever, ensemble,
Quels que soient les risques de l'aujourd'hui
Afin d'en écarter les plus grands dangers.

Tes menottes te conviennent-elles afin de piloter sur ton propre chemin ?

Tout dépend de ce que tu entends par ce mot.
Car depuis ton propre cachot,
Elles peuvent te laisser prisonnier des pires de tous les maux,
Alors que les menottes sont aussi ces toutes petites mains
Qui t'accompagnent depuis tout gamin,
Et depuis lesquels aujourd'hui tu ouvres des portes, sur la vie,
Malgré ces pires ennuis, passagers de cette dernière, eux aussi.

A toi de faire le choix, de demain lié ou pas à ces poids,
A chacun de tes pas, que tu lacheras, que tu enjamberas,
Que tu dépasseras...ou pas.

Sinon d'autres le feront pour toi et se prendront pour des rois,
Alors que le plus grand souverain,
Du monde à réinventer des deux mains,
Et dès à présent c'est toi,
Tout au long des mois qu'une vie t'offrira
Et des rencontres qu'elle posera sur ton chemin."