Action !

29 octobre 2021   |   par Nicolas Goudenove

"Aux tensions extrêmes,
Attention...parce que nous on s'aime !

Hautes tensions et promotion des haines,
Attention...parce que nous on sème.

Nous approchons l'extrême sanction,
Celle du non supportable au-delà,
Celle qui met les coeurs en ébats,
Celle pour laquelle on se bat.

Nous voici arrivés à quelques lieues de ce résultat,
Nous allons bientôt en estimer les dégâts.

Le Nouveau Monde n'a-t-il d'autres choix pour s'implanter
Que d'éradiquer cet ancien monde là,
En train de s'écrouler sous nos pas ?

Mais qui en a rédigé le mode d'emploi ?

Pourquoi tant de violence dans la transition ?

Seraient-ce les gènes des anciennes guerres de nos religions
Qui refont sur la scène leur apparition ?

Numérisé, digitalisé, chacun se retrouve mobilisé depuis sa maison,
Et même en géo-localisation afin de commenter en direct ses indignations.

Est-ce ainsi que nous nous débarrasserons de tant d'invisibles et nuisibles poisons ?

Où sont passés nos tribus, nos conseils de sages, et nos magiques potions ?

Qu'avons-nous fait des sacrifices de nos aïeux, des précédentes générations,
De celles et ceux dont aujourd'hui les héritiers nous nous proclamons ?

Nos héros, nos compagnons des précédentes libérations
Savent-ils à quel point nous les trahissons ?

Juste par la peur d'un manque de connexion ?

La crainte de se retrouver en prison ?

Et qui nous dit que nous n'y sommes pas déjà avec nos prothèses digitales,
Sans fil certes, mais tellement au courant de nos faits et gestes,
Et d'autant plus lorsque nous restons figés et immobiles,
A l'image de nos anciens playmobiles,
Incapables de se prendre en main, sans l'intervention d'un humain ?

Au fond, c'est peut-être là, que le bas blesse,
De ce constat que viendrait nos faiblesses...

Sommes-nous encore suffisamment humains pour reprendre notre "comme Un" destin en mains ?

"Être ou ne pas être"...,
Quelqu'un saurait-il encore nous dire d'où cette question nous provient ?

Aux tensions du j'aime, extrême attention,
Avant d'autres champs sans les chants...
De concentration.

D'autres histoires pas si anciennes
Si l'on n'y prête plus réflexion.

Action !!!"