Centre aidé

19 octobre 2021   |   par Nicolas Goudenove

"Plus que jamais, le temps est venu de s'entraider,
De s'y entraîner,
Sans se laisser submerger
Ou s'y user,
Peut-être simplement en passant des relais.

Oui mais alors comment on fait,
Qu'est-ce qu'on y met,
Et à qui s'adresser ?

Commençons par nous redresser
En partant de nos pieds...
Jusqu'au sommet.

Dans le sol, nos attaches
Et autres anciens secrets parfois bien enfouis,
Et aussi de quoi nous enraciner à volonté,
Alors pourquoi s'en priver.

Nous ressourcer mais aussi évacuer
Par ces portes de sorties et d'entrées
Des énergies à recycler, ou enterrer...

Puis petit à petit se recentrer côté sacré
Comme le retour en son palais,
Ce lieu aux senteurs du jardin secret.

Se concentrer sur les idées à rayonner,
Celles que l'on n'ose parfois pas trop exprimer
De peur de passer pour un illuminé,
Alors que le souhait est d'éclairer.

Si le cœur y est associé,
Alors ce doux labeur se fait
Tout en douceur
Comme un instant d'éternité.

La voix s'éclaircit elle aussi petit à petit,
Et la voie s'élargit,
afin de laisser vibrer les énergies de la Vie.

L'intuition nous guide plus que la raison
Car c'est aussi le chemin de saines et naturelles guérisons,
Passé et filtré le langage des émotions.

Et la reine ou le roi en son palais
Se voit alors un beau jour couronné
Pour cette si belle allée de l'intérieur
Entretenue par un mystérieux jardinier,
Celui de tous les espoirs et autres rêves secrets,
Des graines d'amour et autres pensées semées.

La voie royale, discrète et restaurée.

Et un enfant intérieur heureux et joyeux
De s'y être tant de fois amusé,
Jusqu'à découvrir au grand jour,
Cet adulte de lui, qui, depuis tout petit,
A bien grandi et renait."